L’engagement d’enseignants, la variation de l’engagement d’étudiants sur une base trimestrielle et la présence de conditions d’innovation en situation d’enseigner et d’apprendre avec le numérique au collégial

Thèses

Contributeurs: 
Laferrière, Thérèse (Superviseur de thèse)
État de publication: 
2017
Type de thèse: 
Doctorat
Université: 
Université Laval
Lieu: 
Québec, Canada
Résumé: 
La présente thèse porte sur l’aspect novateur de la situation d’enseigner et d’apprendre qui intègre le numérique, les conditions d’innovation entourant la situation d’enseigner et d’apprendre avec le numérique et les manifestations de l’engagement des enseignants et de celui des étudiants. La recherche en éducation lie l’engagement des étudiants à la persévérance et à la réussite scolaire (Christenson, Reschly, & Wylie, 2012; Mosher & McGowan, 1985), des préoccupations incontournables pour le milieu de l’éducation collégiale au Québec. Toutefois, il n’est pas rare de lire une recherche portant sur l’engagement sans y trouver une définition du concept. Appliquant la méthodologie de l’expérimentation de devis, notre recherche se penche sur deux situations d’innovation où enseignants et étudiants utilisaient des technologies numériques. L’engagement des étudiants a été étudié selon ses dimensions comportementale, affective et cognitive (Fredricks, Blumenfeld, & Paris, 2004), la variation dans le temps de leur niveau d’engagement étant plus spécifiquement analysé, et l’engagement des enseignants selon trois dimensions (absorption, vigueur et dévouement) proposées par Schaufeli, Salanova, González-Romá et Bakker (2002) auxquelles nous avons ajouté une dimension socioaffective plus largement comprise. Les données proviennent d’un collège de la région de Québec où sept enseignants et 358 de leurs étudiants ont participé à l’étude. L’engagement des enseignants ainsi que les conditions d’innovation ont été analysées à partir d’entretiens avec les enseignants et de notes ethnographiques collectées. Notre recherche confirme que, dans une situation novatrice en matière d’intégration du numérique, la présence de conditions d’innovation importe. Celles que nous avons analysées sont les suivantes : une vision partagée, des ressources, la compétence du personnel ainsi que l’adéquation entre les principes pédagogiques et l’environnement sociotechnique. Concernant la condition d’adéquation, l'adoption de nouveaux outils technologiques en éducation et l’adoption de nouvelles pédagogies allaient de pair. En matière d’engagement, notre étude dégage des variations relativement importantes concernant les niveaux d’engagement des étudiants en cours de session. Le niveau d’engagement des étudiants (dimension affective) a été le plus élevé, particulièrement en début de session. Du côté de l’engagement des enseignants, nos résultats permettent d’en rendre compte, toutefois, des recherches complémentaires demeurent nécessaires pour en consolider de la définition, les caractéristiques et les manifestations. Mots-clés: engagement des apprenants, engagement des enseignants, technologies numériques, innovation pédagogique, technologies de l'information et de la communication, apprentissage amélioré par la technologie.