Projet ÉCRIT

 

Introduction

D'où vient l'idée d'ÉCRIT?  

La compréhension de lecture est exigeante sur le plan du langage, et elle s’avère particulièrement difficile pour les enfants présentant des facteurs de risque sur le plan des apprentissages scolaires. Par ailleurs, un besoin criant est nommé par les enseignantes et enseignants du primaire relativement à l’enseignement de cette compétence : ils se sentent peu outillés et soutenus pour favoriser le développement et la consolidation de la compréhension de lecture, et ce, tout particulièrement chez les enfants dont les bases s’avèrent souvent peu solides pour assurer un certain rythme d’apprentissage, fragilité inhérente à la complexité de la problématique vécue par ces élèves.  

Pour contribuer à répondre aux besoins vécus dans le milieu scolaire, une recherche-action a vu le jour en 2014 (St-Pierre, Desmarais, Hamel, Laferrière et St-Pierre, 2014-2018), celle-ci ralliant deux domaines de pratique et de recherche - l’enseignement et l’orthophonie- , celle-ci alliant les connaissances relatives au langage dans les apprentissages et les expériences pédagogiques.

Financée par le programme PRS du FRQ-SC/MEES, la recherche-action s'est déroulée jusqu'en 2017, sous la forme d'une communauté de pratique. Elle avait comme objectif premier de soutenir les enseignantes et enseignants dans le développement et la mise en place de pratiques pédagogiques en salle de classe qui sont orientées sur les habiletés langagières, et ce, de façon à favoriser la compréhension de lecture de leurs élèves. 

 

La recherche en orthophonie prend plusieurs visages, dont le développement de moyens innovateurs pour soutenir les personnes qui gravitent autour de l’enfant dans ses divers milieux de vie, que ce soit les parents à la maison, les éducatrices et éducateurs à la garderie ou les enseignantes et enseignants à l’école par exemple. Ces personnes sont centrales dans la vie de l’enfant et il est essentiel qu’elles puissent lui offrir un environnement riche sur le plan langagier.


 

Qu'est-ce que la plate-forme web ÉCRIT?  

La plate-forme ÉCRIT a été mise sur pied à la suite de la recherche-action. Elle rassemble les divers documents et matériels découlant de cette aventure scientifique de façon à faciliter le transfert des connaissances vers les gens du terrain. Elle a été réfléchie de façon à ce que la pratique et la théorie soient combinées pour permettre tant au personnel enseignant qu'aux professionnels non enseignants de se sentir mieux outillés pour optimiser les apprentissages des élèves. 


Les compétences à lire et à écrire sont au cœur des apprentissages scolaires effectués au primaire. Le langage écrit est d’abord au centre des apprentissages du 1er cycle tant pour le développement de l’identification des mots en lecture que pour l’orthographe en écriture. Celui-ci requiert notamment des connaissances et des habiletés concernant la structure des mots, sur le plan des sons de la parole (conscience phonologique) et des morphèmes (morphologie). Par la suite, le 2e cycle du primaire s’avère une étape charnière du parcours scolaire : partant du fait que l’enfant utilise dorénavant le langage écrit pour apprendre, la compréhension de lecture devient à la fois objet et moteur dans les apprentissages à faire. Ainsi, l’enfant doit relever divers défis dont la réussite repose sur l’ampleur de son vocabulaire, son aisance avec les phrases complexes (morphosyntaxe) et sa capacité à déduire de l’information nouvelle (faire des inférences) dans un texte.


Afin de faciliter l’appropriation de son contenu, la plate-forme est divisée en deux parties :

ÉCRIT comporte un volet théorique permettant de mieux comprendre les habiletés langagières qui sont centrales dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture de même que le rôle qu’elles y jouent. Celui-ci offre la possibilité de se familiariser avec certaines notions ou bien d'approfondir davantage le sujet afin de « Mieux comprendre ». 

ÉCRIT comporte un volet pratique avec diverses ressources qui sont disponibles pour orienter la pratique enseignante ou professionnelle dans l'optique de « Mieux agir ». Que ce soit pour des actions entreprises par le biais d’une communauté de pratique (CoP) ou de pratiques informées (p.ex. basées sur les données probantes -EBP) s’insérant dans le premier palier du modèle Réponse à l’Intervention (RàI), plusieurs outils sont disponibles.  La compréhension de lecture (inférences, vocabulaire) et l’orthographe (morphologie) sont spécifiquement abordées.

 

 Mieux Comprendre                          Mieux Agir