Participation dans l’école

École

De la maternelle à l'université, la réussite des apprenant·e·s reste tributaire de la qualité du milieu de vie de l’établissement scolaire qu'ils et elles fréquentent, lequel découle des actions des professionnelle·s qui participent à son fonctionnement. Plusieurs configurations manifestant leurs efforts collaboratifs sont étudiées dont celles qui ciblent notamment la lutte contre le décrochage scolaire (Bernatchez, 2018; Bikie et al.2019Lessard et al., 20172019; Nadeau et al.2018; Villemagne et Myre-Bisaillon, 2015). Celles qui concernent la prévention de la violence sont aussi étudiées puisqu'il est reconnu que la violence subie ou notée par les élèves influence le sens qu’ils attribuent à leur expérience scolaire et que cela a des conséquences sur la poursuite de leurs études (Beaulieu et al., 2019; Beaumont et al., 2016; Bowen et al., 2018; Clouston et al., 2017; Levasseur et al., 2017, 2019; Poulin et al.2018). L'inclusion des élèves en difficulté dans des parcours scolaires susceptibles de leur offrir plus de possibilités de participation sociale par la suite est aussi l'objet de recherches (Dubé et al., 2018; Julien-Gauthier et Jourdan-Ionescu, sous presse; Lanaris et al., 2020; Rousseau et al., 2019). Plus encore, des configurations novatrices comme le co-enseignement (Granger et Tremblay, 2019), les communautés d'apprentissage professionnelles (Turcotte et Hamel, 2015; Viau-Guay et Hamel, 2017) et les communautés de pratique (Cassidy et al., 2019; Laferrière et al., 2017) sont mises sur pied par la voie du codesign, incluant la collecte de données à des fins d'amélioration des processus collaboratifs.

Pour accéder à l'ensemble des co-chercheur·e·s dont les travaux se rattachent à ce niveau de participation, cliquez sur ce lien.

Pour voir les publications concernant la participation dans l'école, veuillez vous rendre à ce lien

Panels en réseau_Série 2 : Équité, diversité et inclusion

Le 29 octobre 2020 (16h15-17h) se déroulera la deuxième séance de la deuxième série des Panels en réseau sur les inégalités/iniquités éducatives au temps de la Covid-19. Les panélistes invité·e·s sont Nathalie Chabot (CSQ), Hervé Charbonneau (Fédération des comités de parents du Québec), Jade Cyr (étudiante en enseignement, Université Laval) France Dubé (UQAM) et Philippe Tremblay (Université Laval). Le thème est le suivant: Équité, diversité et inclusion. Nous en apprendrons sur comment évoluent les enjeux et les défis d’équité, de diversité et d’inclusion en ce temps de pandémie. 

Objectif, persévérance et réussite : bulletin 19

Voir notamment la recherche de Marie-Catherine St-Pierre et son équipe, intitulée Une communauté de pratique en appui aux enseignants dans l’enseignement de la compréhension de lecture au primaire sous ce lien.

Associations bénéfiques entre la fréquentation à un service de garde et la persévérance scolaire

La fréquentation d'un service de garde en bas âge augmente les chances des garçons de compléter leurs études secondaires et diminue les risques qu’ils se retrouvent dans une situation de précarité économique entre 18 et 33 ans. C'est là la principale conclusion des résultats de la recherche menée par S. Côté et P. Domond, chercheurs du CHU Sainte-Justine. Une publication du journal Le Soleil résume cette recherche, et l’article du journal Pediatrics peut être consulté sous ce lien.

Considérations pour la réouverture des écoles à l'automne 2020

En juin 2020, le réseau PÉRISCOPE a approché l’Institute of Education Sciences (IES) pour la traduction du présent document jugé fort informatif et qui demeure d’actualité. Après avoir consulté de plus récents résultats de recherche qui vont dans le même sens et ne pas avoir trouvé de résultats sur la scène internationale venant les invalider, nous venons de compléter la traduction et l'adaptation, du moins linguistique, de ce document au contexte Québécois. Suivre ce lien.

L'école est finie : le rôle des vacances d'été dans la compréhension des disparités d'apprentissage

Les disparités dans les expériences d'apprentissage des jeunes hors de l'école contribuent aux inégalités et aux iniquités observées. Plusieurs études ont déjà été menées sur la perte d'acquis durant les vacances (voir la synthèse du Conseil canadien sur l'apprentissage, 2008). La contribution d'Atteberry et McEachin (2020) se veut particulièrement inclusive de plusieurs facteurs. Ayant utilisé des données longitudinales de la Northwest Evaluation Association (NWEA) aux États-Unis, ces chercheur·e·s constatent notamment que certains élèves maintiennent leur taux d'apprentissage de l'année scolaire durant les vacances pendant que d'autres accusent une lourde perte. Cliquer ici pour accéder à cette recherche. Puisque la Covid-19 occupe aujourd'hui la place, assurer la fréquentation scolaire en 2020-2021 devient tout un défi pour les acteur·e·s de l'éducation, peu importe leur rôle et les différentes options possibles en et de différents lieux.

Un article du RIRE concernant la première série des Panels en réseau du PÉRISCOPE qui a porté sur les inégalités et les iniquités au temps de la Covid-19

Notre partenaire RIRE viens de publier l'article Panels en réseau. Au cours de cette activité réalisée en juin 2020, divers acteurs du milieu scolaire québécois ont discuté sur les inégalités et les iniquités observables pendant et après le confinement.

Un climat scolaire bienveillant et sécuritaire pour septembre 2020

Le 22 juin 2020

La rentrée scolaire prévue de l'automne suscite plusieurs questionnements et défis, notamment sur les plans scolaire et organisationnel. La qualité du climat scolaire, largement documenté comme un facteur clé pour le bienêtre des élèves et leur réussite scolaire, est l'orientation principale que s'est donné la chercheure Claire Beaumont, rattachée à l'Université Laval, et son équipe. Ce document présente d’abord les fondements du cadre d’intervention, suggère des clés d’action de même que quelques ressources humaines et matérielles en soutien à la création d’un climat scolaire bienveillant et sécuritaire en contexte de pandémie. Pour accéder au document, cliquez sur ce lien

 

Quelle voix pour les enseignants?

Le 27 avril 2020

Puisque les enseignants seront les « principaux professionnels en première ligne » dans la réouverture des écoles, leur voix devraient s’entendre davantage, dit Stéphane Allaire dans cet article d’opinion paru dans Le Quotidien. L'auteur s'interroge également sur la représentation des enseignants dans ce débat public complexe, devant autres acteurs comme les syndicats ou les chercheurs.

L'école ouverte, vraiment ?

Le 5 avril 2020

Article de Stéphane Allaire, Nicole Monney, Patrick Giroux, Sylvie Barma et Thérèse Laferrière paru le 4 avril et intitulé L'école ouverte, vraiment? 

COVID-19 : améliorer l’école

Le 14 mars 2020

Stéphane Allaire et Patrick Giroux, professeurs à l'Université du Québec à Chicoutimi, réfléchissent sur les conditions de la continuité de l'apprentissage face à la fermeture des écoles pour une durée indéterminée. Cela pourrait être l'occasion de concevoir de nouvelles modalités d'apprentissage et d'organisation du système scolaire. L'article complet se trouve sur ce lien.