Tous les articles

Le 26 juin 2020 s’est déroulé le cinquième des Panels en réseau portant sur les inégalités/iniquités de participation au temps de la Covid-19, croissantes ou émergentes, notamment quant aux décisions prises au Québec pour assurer la continuité de l’éducation formelle. Les panélistes invitées – la professeure émérite Rollande Deslandes (UQTR), la directrice Geneviève Tremblay (École St-Justin), la coordonatrice Esther St-Pierre (ÉER) et la professeure Jrène Rahm (UdeM) – se penchent plus précisément sur les relations école - communauté à savoir s’il y a eu urgence ou négligence

Le 26 juin 2020 a eu lieu, sur Zoom, le cinquième panel, intitulé Urgence ou négligence ?, abordant les inégalités/iniquités de la participation dans les relations école - communauté au temps de la COVID-19. Les quatre panélistes invitées, Mme Rollande Deslandes, professeure à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Mme Jrene Rahm, professeure à l'Université de Montréal (UdeM), Mme Esther St-Pierre, coordonatrice à l'École en réseau (ÉER), et Mme Geneviève Tremblay, directrice à l'École Saint-Justin, ont chacune ouvert la rencontre avec une courte présentation abordant les inégalités/iniquités de participation dans les relations école - communauté. Le sixième panel, qui aura lieu le 29 juin, s'intitulera Balises ou Valises ?

Le 25 juin 2020 s’est déroulé le quatrième des Panels en réseau portant sur les inégalités/iniquités de participation au temps de la Covid-19, croissantes ou émergentes, notamment quant aux décisions prises au Québec pour assurer la continuité de l’éducation formelle. Ainsi les panélistes invités – la professeure Nancy Granger (USherbrooke), l’enseignante de 2e année Josée Guillot (Birchwood Elementary School), la directrice d’école Dominique Daoust (Birchwood Elementary School et le doctorant Michel Lacasse (ULaval) – discutent à savoir la forme que leur participation a prise en ce temps de pandémie. Était-ce solo ou collabo?

 

Cette année, l'arrivée de la période des vancaces est synonyme de questionnements et d'incertitudes dans ce contexte de déconfinement lié à la Covid-19. Tant pour les parents que pour les jeunes, ce cadre peut occasionner de la peur, voire de l'anxiété, à l'égard des différentes avenues possibles. À cet effet, la connaissance des facteurs susceptibles de favoriser l’anxiété des jeunes de ceux qui la préviennent paraît importante, et ce, tant pour le maintien de leur bien-être que pour leur participation à des activités estivales et d’apprentissage. Le texte suivant, écrit par Mme Caroline Marion de l'Université Laval et le réseau PÉRISCOPE, permet d'en apprendre davantage à ce sujet. Pour accéder au document, cliquez sur l'image. 

 

Le 25 juin 2020 a eu lieu, sur Zoom, le quatrième panel, intitulé Solo ou Collabo ?, abordant les inégalités/iniquités de la participation dans l'école au temps de la COVID-19. Les quatre panélistes invités, Mme Nancy Granger, chercheure à l'Université de Sherbrooke, Mme Dominique Daoust, directrice à Birchwood Elementary School, Mme Josée Guillot, enseignante de 2e année à Birchwood Elementary School, et Michel Lacasse, doctorant en administration scolaire à l'Université Laval, ont chacun ouvert la rencontre avec une courte présentation abordant les inégalités/iniquités de participation dans l'école. Le cinquième panel, qui aura lieu le 26 juin, s'intitulera Urgence ou Négligence ?

 

En manipulant les deux curseurs (voir en haut à droite; ouvrir toute grande votre fenêtre de fureteur), vous verrez bien moins de symétrie que ce que l'image de gauche suggère.

Le 22 juin 2020 s’est déroulé le troisième des Panels en réseau portant sur les inégalités/iniquités de participation au temps de la Covid-19, croissantes ou émergentes, notamment quant aux décisions prises au Québec pour assurer la continuité de l’éducation formelle. Le groupe s’intéressait à la relation école-famille. Ce sont la professeure Catherine Dumoulin (UQAC), l’enseignante à la maternelle Mélanie Caron (École des Petits-Explorateurs), Marie-France Boulay (parent) et la professeure Nadia Rousseau (UQTR) qui présentent d’abord leurs points de vue.

 

Le 22 juin 2020 a eu lieu, sur Zoom, le troisième panel, intitulé Renfort ou Boulot ?, abordant les inégalités/iniquités de la participation dans les relations école-famille au temps de la COVID-19. Les quatre panélistes invitées, Mme Marie-France Boulay, parent, Mme Mélanie Caron, enseignante à l'École des Petits-Explorateurs, Mme Catherine Dumoulin, professeure à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), et Mme Nadia Rousseau, professeure à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), ont chacune ouvert la rencontre avec une courte présentation abordant les inégalités/iniquités de participation dans les relations école-famille. Le quatrième panel, qui aura lieu le 25 juin, s'intitulera Solo ou Collabo ? 

Le 22 juin 2020

La rentrée scolaire prévue de l'automne suscite plusieurs questionnements et défis, notamment sur les plans scolaire et organisationnel. La qualité du climat scolaire, largement documenté comme un facteur clé pour le bienêtre des élèves et leur réussite scolaire, est l'orientation principale que s'est donné la chercheure Claire Beaumont, rattachée à l'Université Laval, et son équipe. Ce document présente d’abord les fondements du cadre d’intervention, suggère des clés d’action de même que quelques ressources humaines et matérielles en soutien à la création d’un climat scolaire bienveillant et sécuritaire en contexte de pandémie. Pour accéder au document, cliquez sur ce lien

 

Le 22 juin 2020

En avril dernier, les établissements d'enseignement universitaires ont dû s'adapter, à leur façon et non sans heurt, au contexte pandémique de la Covid-19. Chaque acteur·e a dû s'adapter et faire face aux différents défis d'un enseignement à distance. Les inégalités et iniquités montantes sont préoccupantes pour la session d'automne 2020 susceptible de se tenir, en partie du moins, à distance.